Profil de Neyla Reed

Neyla Reed est la jeune fille qui a finalement réussi à arrêter les agissements du culte Hammet. Au début, elle sortait avec Edgar, et a lentement appris à découvrir sa face cachée et sa nature tordue. Neyla a réussi à maintenir sa distance lorsque les choses sont devenues plus dispersées, paniquées et erratiques. Bien qu’elle ait été impliqué dans les « fantasmes » d’Edgar, elle n’a jamais fait partie de du culte de la façon dont il s’est développé.

Elle ne s’entendait pas avec l’autre petite amie d’Edgar, Olya (sa présence qu’Edgar a longtemps gardé secrète) et elle n’a pas non plus communiqué avec les autres membres du culte Hammet. Elle avait une relation conflictuelle avec la majorité du groupe, y compris avec Kat Jones, une femme qui allait finalement suivre le même chemin que Neyla.

Neyla Reed a tenté de rester loin de son petit ami assumé excentrique, mais ses sentiments persistèrent et elle a fini par retourner dans le groupe.

@NeylaReed ou Instagram @neylareed

Profil de Brandon Smith

Kyp Malkmus

Brandon Smith reste têtu comme Olya Palinski quant au au fait que ce qu’il a fait avec le culte n’était pas une atrocité.

L’un des membres fondateurs de la secte Hammet (un terme qu’il déteste), Brandon Smith rencontre et se lie d’amitié avec Olya alors qu’il suivant des études pour devenir infirmier en 2008. Bien qu’il ait réussi à progresser davantage dans sa formation d’infirmier, une fois qu’Olya l’a traîné dans le cercle d’Edgar, s’en était fini d’aider les gens.

Il aimait chercher des donateurs potentiels en ligne, et par la suite a aimé aller plus loin.

Brandon Smith reste l’un des membres les plus détestés du culte Hammet en raison de sa passion avec les atrocités qu’ils ont commises.

Profil de Katherine « Kat » Jones

Katherine Jones ou « Kat », comme elle préfère être appelée, est l’une des deux membres du culte Hammet à s’en être éloigné et en être sortie vivante. C’est en naviguant sur certains sites web fétiches que Kat se trouva entraîné dans le culte Hammet et a fini par tomber sous le charme du chef de culte. Comme beaucoup étant devenus profondément associés avec le groupe, Kat y est entrée parce qu’elle y voyait « une expérience inhabituelle, mais inoffensive ». Elle n’aurait pas pu autant se tromper.

Autrefois extravertie, Kat Jones préfère désormais tout garder pour elle après s’être échappée, ce que peu ont réussi à faire. Elle est devenue étroitement liée avec le groupe, et malgré le fait qu’elle n’ai pas apprécié certaines de ses expériences, Kat a finalement atteint l’épiphanie des forces destructrices dans lesquelles elle à été impliqué.

Après avoir quitté le culte, Kat est retournée sur Vancouver Island et a tenté de refaire sa vie. Le problème est qu’elle est toujours incapable de se déconnecter du culte Hammet avec toute l’attention qu’il a reçu.

Vous pouvez suivre Kat Jones sur Twitter à @kat_katjones ou Instagram @kat_katjones

Profil de Olya Palinski

Selon Troy Rothko, Olya désigne souvent Edgar comme « son éminence » derrière des portes closes.

Olya Palinski admet la plus grande responsabilité dans le culte Hammet, s’affirmant étant la seconde d’Edgar Hammet lui-même. Après avoir rencontré Edgar auparavant, elle l’a aidé à mettre en place son monde et le culte. Elle considère le monde d’Edgar comme superlatif et ne peut être convaincue du contraire. Né et élevé à Moscou, Russie, Olya a immigré au Canada à l’âge de 18 ans avec ses parents et ses sœurs.

Après avoir été séduite par le look gothique, le maquillage et les tenues lorsqu’elle était adolescente, Mlle Palinski a décidé que ce serait l’image sous laquelle elle se présenterait. Elle a commencé par blanchir sa peau, et dissimulé ses tatouages d’images morbides se faisant remarqué par ses amis et sa famille.

Bien que sa famille immédiate a accepté tout ce qu’elle a choisi de faire ou de porter, Olya a décidé de quitter sa zone de confort en vivant à leur côtés et a déménagé alors qu’elle était adolescente. Ils ont toujours maintenu qu’ils l’aimaient et souhaitaient la réhabiliter et la ré-impliquer dans la famille Palinski, mais elle a toujours refusé et reste solitaire. Elle ne voit aucun intérêt à ce qu’elle qualifie de «vie normale et ennuyeuse ».

Lorsqu’elle était jeune adulte, Olya était très axée sur le don de sang et les test sanguins après avoir quitté l’école. Ses premiers emplois étaient dans des cliniques de dons de sang où elle aurait volé plusieurs fois des fournitures afin de tester du sang à l’extérieur de son lieu de travail. Elle se concentre sur la biologie et de l’extérieur, ses aspirations à travailler dans le monde de la médecine ont contribué à façonner sa niche dans le cercle d’Edgar.

Profil de Kyp Malkmus

Kyp Malkmus

Comme Remy White, Kyp Malkmus a été impliqué dans le culte Hammet par le biais de son ami d’enfance Brandon Smith. Smith a présenté Kyp à Edgar Hammet et, en dépit de ce qu’il était, c’est à dire sorte de cœur tendre à la voix douce, Kyp a succombé à ce qu’il a décrit comme étant « l’énergie » entourant les rituels effectués par le culte, et s’est impliqué.

Tristement Kyp réside maintenant dans un hôpital psychiatrique. Il a été mis sous surveillance pour suicide depuis qu’il a été admis. Malkmus revendique l’entière responsabilité de ses actes et exprime continuellement des regrets.

Profil de Edgar Hammet

Il est beaucoup trop facile de qualifier l’esprit de quelqu’un comme Edgar Hammet de dérangé et fou. Certes, ses actes et ses enseignements étaient odieux, mais d’où ces pensées proviennent-elles ?

Edgar Hammet a grandi dans une famille très aimante dans une ferme à Langley, Colombie-Britannique. Ses parents le gâtaient souvent, permettant en permanence ses caprices et le laissant leur dicter leur façon d’aborder la journée. Ce niveau de contrôle a inspiré Edgar a modifier sa forme physique, expérimentant sur lui-même les coupures et le sang. Ce qui a finalement conduit à la consommation de celui-ci.

Étant enfant, Edgar refusait totalement d’aller à l’école. Ses parents l’y déposaient et dès qu’ils étaient hors de vue, Edgar trouvait un moyen de quitter l’enceinte de l’école pour trouver un endroit sombre et lire. Il se regardait dans le miroir parfois, tous les quelques mois, changeant sa coupe de cheveux.

Il est obsédé par la fiction portant sur les vampires, et, en grandissant, il a cherché plus loin pour trouver des « précisions » historiques aux textes qu’il a lu. Lentement, il a développé une compréhension, et, avec ses parents le forçant à faire l’école à domicile à cause de son refus de rester à l’école, il a réussi à modifier ses heures d’éveil, développer une routine, rester éveillé la nuit et devenir « nocturne ».
En tant que membre de la secte, il a été interdit à quiconque de discuter ce qu’était dit par Edgar. Les membres ont été informés, et ce depuis le début, que déroger à cette règle entraînerait des sanctions. Edgar défini ses instructions comme immémoriale, obligeant les membres à les suivre sans poser de questions.

Depuis sa condamnation, il n’a pas entendu parler de ses parents ni de son frère cadet Marcus. Bien que Marcus a accepté de participer au documentaire sur le culte d’Edgar Hammet, « Nous ne regrette rien », ses parents ont refusé de retourner toutes les tentatives de contact. Des sources proches de la famille, nous ont dit qu’ils ont des problèmes à vivre avec les actes de leur fils.

Profil de Remy White

Initialement présenté à Edgar Hammet par son ami d’enfance Brandon Smith, Remy White est devenue l’un des éléments central du culte Hammet dès le début. Elle a admis avoir été juste témoin parfois, mais habituellement participé aux rituels du groupe, ce qui comprenait utiliser son image pour attirer les victimes de la secte sur internet.

Les miroirs étaient vraiment une source de ressentiment pour Edgar. Leur existence était inutile à ses revendications, sapant son prétendu statut de « vampire ». Chanel Bryson a étiqueté Remy White comme souffrant de «Spectrophobie » une peur morbide des miroirs. Une phobie qui, selon Bryson, a été transmise à Remy par Edgar.

Elle a toujours trouvé les commentaires faisant le rapprochement avec le cognac du même nom particulièrement irritant, et a reçu une plainte pour avoir craché dans l’œil d’une femme ayant simplement fait une blague connexe.